Des Ambassadeurs au Village BY CA Rouen Vallée de Seine

dimitri.deneuve
  • 21 july 2019
  • 09:25
C'est pendant la Conférence des ambassadrices et ambassadeurs qu’une délégation de diplomates français s’est rendue à Rouen pour échanger avec le monde économique, et s’arrêter au Village by CA Rouen Vallée de Seine pour une rencontre avec ses startups hébergées au sein de l’accélérateur. Royaume-Uni, Singapour, Mexique, Norvège, Oman, Macédoine (ARYM), Taïwan, Turkménistan, République Tchèque, Tadjikistan, Madagascar, c’est un tour du monde qu’ont pu effectuer les dirigeants des startups du Village By CA Rouen Vallée de Seine. Éric Sarrazin (en vidéo-conférence depuis San Francisco, décidément l’économie est planétaire…), pour Doqboard, portail dédié aux médecins pour les aider à collaborer, échanger ; Elie Peeters pour Siatech, télécommande industrielle innovante ; Cédric Naintré pour Déménager Facile ; Guillaume De La Rue pour Event Bots, robot humanoïde développé notamment en milieu hospitalier ont présenté leur offre en quelques minutes, répondu à des questions, distribué des cartes de visite. Déménager Facile a manifestement suscité un intérêt très pratique pour des diplomates souvent confrontés à ce genre d’exercice. Et le robot Hope d’Event Bots a esquissé un dialogue en russe avec le représentant français au Turkménistan… Ouvrir des portes « Dans notre mission, le développement économique constitue une part importante », explique Renaud Salins, ambassadeur à Oman. « Je ne connaissais pas bien la Normandie, j’ai été très intéressé par ce que j’ai vu. J’organise en mai 2019 une semaine française, je vais l’adosser à la Normandie ». Yasmine Gouedard, ambassadrice au Tadjikistan a souligné : « Quels que soient notre taille ou nos moyens, nous sommes là pour aider les entreprises qui viennent. Elles sont assurées du soutien de l’Ambassade, nous pouvons ouvrir des portes, offrir des connexions avec le business local, intervenir avec force quand un dysfonctionnement apparaît ». Pour sa part, le responsable du bureau français à Taïwan, Benoît Guidée s’est montré très intéressé par les innovations des startups : « Ce sont des sujets qui se développent beaucoup en Asie du Sud-Est, c’est important pour nous de rencontrer des incubateurs et de faire connaître les possibilités d’échange ».